La terre qui compose le sol est une matière informe, friable, sans cesse attirée par le bas. Au bord de est une tentative d’élever la terre, de lui faire atteindre des hauteurs étrangères, et surtout de la faire tenir en tant que forme. Cette pièce, s’inspirant des phénomènes de délitement de formes hautes du paysage comme les falaises ou les montagnes, est un mont de terre tronqué : d’un côté elle a la stabilité d’un tas de terre, et de l’autre, la tranche nette et verticale, luttant avec la pesanteur terrestre, d’une fragilité extrême. Une tenue quasiment magique.

Au bord de
2016
Terre
70 x 230 x 160 cm
Pièce unique

Actualités

Sélectionnée pour le 63e salon d’art contemporain de Montrouge. Du 28 avril au 22 mai 2018; Le Beffroi 2 place Emile Cresp, 92120 Montrouge.