Brancusi avait comme désir fou de dresser sur terre une colonne sans fin, un axis mundi capable d’atteindre le ciel. La fin de la colonne, reprenant le principe de modules superposés les uns sur les autres, tend a montrer les limites de l’érection de la matière.

La Fin de la colonne
2016
Sacs à gravats, sable à maçonner, tasseau
180 x 240 x 60 cm
Pièce unique

Actualités

Sélectionnée pour le 63e salon d’art contemporain de Montrouge. Du 28 avril au 22 mai 2018; Le Beffroi 2 place Emile Cresp, 92120 Montrouge.